22.02 L'argent n'achète pas tout !

- Paul Calzada -

La Pensée du Jour /

"ILS NE PEUVENT SE RACHETER L’UN L’AUTRE, NI DONNER À DIEU LE PRIX DE LEUR RACHAT. LE RACHAT DE LEUR ÂME EST CHER, ET N’AURA JAMAIS LIEU." PSAUMES 49.8-9

L’argent n’achète pas tout !

De nombreux philosophes, penseurs, chroniqueurs ont eu l’occasion de s’exprimer sur le thème du pouvoir de l’argent. Voici quelques-unes des citations relevées ici et là :

  • "On peut acheter le plaisir mais pas l’amour."
  • "On peut acheter un esclave mais pas un ami."
  • "On peut acheter une femme mais pas une épouse."
  • "On peut acheter des aliments mais pas l’appétit."
  • "On peut acheter un médicament mais pas la santé."
  • "On peut acheter des tranquillisants mais pas la paix."
  • "On peut acheter l’acquittement, ou un non-lieu, lors d’une mise en examen, mais pas le pardon".

Le seul prix qui puisse nous racheter, c’est celui qui a été payé par Christ.

Et par-dessus tout cela disons qu’on ne peut acheter ni Dieu, ni le ciel, et cela même si les religions ont, depuis la nuit des temps, cherché à monnayer la clémence divine. Mais Dieu n’est pas à vendre.

Comment pourrions-nous acheter celui à qui tout appartient ? Les gérants que nous sommes, peuvent-ils acheter celui qui leur a confié ses biens ? A ceux qui voulaient acheter son pardon, Dieu dit : "Qu’ai-je à faire de la multitude de vos sacrifices ?" Esaïe 1.11

Au sujet du rachat de nos âmes, dans le texte de ce jour, Dieu rappelle que ce rachat est impossible. Voilà qui a le mérite d’être clair ! Il n’existe aucune ressource humaine, aucun don, aussi important qu’il soit, qui puisse nous sauver ! Aucun don, aucun legs, aucune fortune ne peut acheter le repos de nos âmes ! Ceux qui s’imaginent qu’un gros chèque laissé à telle ou telle organisation religieuse pourra leur faciliter l’accès au ciel, se trompent.

Le seul prix qui puisse nous racheter, c’est celui qui a été payé par Christ. Pierre nous le dit clairement : "Ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or que vous avez été rachetés…mais par le sang précieux de Christ…" 1Pierre 1.18-19

Il nous est impossible d’acheter notre salut, tout comme il nous est impossible de monnayer quelque bénédiction que ce soit. Ce n’est pas parce que vous allez donner, que vous serez béni.

Sortant certains textes bibliques de leur contexte, des religieux poussent les croyants à donner pour qu’ils reçoivent en retour guérison, richesse, santé, travail, prospérité… Ils utilisent des textes comme celui-ci : "Donnez, et il vous sera donné…" Luc 6.38

Pour laisser croire que si vous donnez, vous recevrez en retour. Ils font miroiter -parfois à ceux qui sont dans une grande pauvreté- qu’en fonction de leur générosité, ils obtiendront telle ou telle faveur divine. C’est un mensonge qui ne profite qu’à ces bonimenteurs !

Une prière pour aujourd'hui

Merci Seigneur, car ton pardon, ton salut et ta bénédiction me sont offerts gratuitement en Jésus-Christ ! 

Paul Calzada