Job confronté au Mal et à la Souffrance

Job 42, 1-2

Le livre de Job montre que le Mal ainsi que la Souffrance existent et qu'ils atteignent tout le monde sans exception, l'homme Juste y compris.

Même si Job n'a pas péché, son expérience douloureuse ne signifie pas qu'il y a donc de l'Injustice de la part de Dieu.

On peut tirer 7 leçons du livre de Job.

1. Dieu connaît toutes choses. Il est Omniscient, Omnipotent et Omniprésent.

Autrement dit, Dieu Sait tout, Peut tout et cela à tout Moment et de toutes les Manières.

Quand on est éprouvé par une tragédie personnelle ou persécuté par notre foi, l'on peut être sûr que Dieu est au courant.

Il faut garder cela à l'esprit pour chasser tout sentiment de solitude et d'isolement, qui arrivent souvent vite pour nous affaiblir. 

Job 42, 1 Job répondit à l’Éternel et dit: 2 Je reconnais que tu peux tout, Et que rien ne s’oppose à tes pensées.

 

2. Dieu fixe les limites de nos épreuves.

Dieu permet à Satan d’affliger Job, mais il fixe les limites au-delà desquelles il ne peut aller.

Quand nous nous trouvons dans une épreuve, nous devons toujours garder à l’esprit qu’il pourrait y avoir eu une discussion similaire « en coulisse » à notre sujet.

Dieu a établi les limites de nos épreuves, il nous manque juste de savoir quelles sont ces limites.

 

3. On doit chercher la Croissance et non la Justification.

Dans tous ses malheurs, Job ne commet aucune faute. Il ne fait aucun reproche à Dieu.

Mais il est tellement persuadé de son innocence et de l’injustice de ses afflictions qu’il est incapable de voir au-delà. Il essaie de se défendre lui-même des fausses conclusions exprimées par ses amis. Ce faisant, il est incapable de voir les aspects de sa vie qui ont besoin de croissance.

Job 13, 18 Me voici prêt à plaider ma cause; Je sais que j’ai raison.

 

4. Le « Pourquoi des Malheurs? » est souvent insaisissable.

Les amis de Job sont persuadés que l’origine de ses épreuves se trouve dans une mauvaise action secrète de ce dernier.

Aussi, importunent-ils ce pauvre Job à avouer ce péché secret. Il nous est difficile d’accepter que nos souffrances ne peuvent être clairement expliquées.

 

5. On doit garder l’Espoir face à l’Angoisse.

Job est au désespoir. Sa vie entière est bouleversée. Il a perdu ses richesses et tous ceux qu’il aime dans une série de catastrophes soudaines. Maintenant, sa santé s’en va aussi. Pourquoi ?

Job est profondément frustré parce qu’il n’arrive pas à comprendre le sens de ses épreuves. Et pourtant, du fond de sa perplexité et de son désespoir, il fait l’une des plus profondes professions de foi relatée dan la Bible.

Job 19,  21 Ayez pitié, ayez pitié de moi, vous, mes amis! Car la main de Dieu m’a frappé.

25 Mais je sais que mon rédempteur est vivant, Et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. 26 Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; Quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.

 

6. A la fin Dieu rétribuera le bon et le méchant.

Job reçoit de la bouche de l’Éternel un témoignage éclatant de satisfaction parce qu’il a parlé avec sincérité.

Elihu ne peut être ni loué pour avoir résolu le problème, ni blâmé pour avoir parlé de travers. Il n’a dit que la vérité, mais non toute la vérité. Pour comble d’humiliation, les amis de Job ne recevront leur pardon que lorsque Job accompagnera de son intercession le sacrifice expiatoire qu’ils devront offrir.

Ainsi Dieu donne à Job l’occasion d’ajouter à sa soumission envers lui un acte de générosité envers ses amis qui l’ont si cruellement traité. Mais ce n’est encore que la première moitié du triomphe de Job.

Le Seigneur couvre Job de ses bénédictions pendant les dernières années de sa vie. Il lui donne le double des richesses qu’il possédait avant et dix enfants, sept filles et trois filles. Dans tout le pays, il n’y a pas de filles aussi belles que les filles de Job. Leur père leur donne une part d’héritage comme à leurs frères.

Après cela, Job vit encore cent quarante ans. Il a le temps de voir ses fils et les fils de ses fils jusqu’à la quatrième génération. Et Job meurt âgé et rassasié de jours.

Job 42, 10 L’Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis; et l’Éternel lui accorda le double de tout ce qu’il avait possédé. 

 

7. Nous sortons d’une épreuve lorsque nous avons appris les leçons de Dieu.

Dieu nous laisse passer par des épreuves parce qu’il veut que nous devenions comme lui.

Job est un homme exemplaire, mais il avait un grand défaut. En effet, il était juste à ses propres yeux. Il est devenu un homme plus humble et plus compatissant grâce à ce qu’il a traversé.

 

Psaumes 34, 18 Quand les justes crient, l’Éternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses; 20 Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Éternel l’en délivre toujours.

Romains 8, 28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

 

Source: jeviensbientot.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×