20.02 Quand les traditions nous éloignent de la loi divine

PAUL CALZADA -

La Pensée du Jour /

˝Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes˝. ˝Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.˝ Marc 7.8-9

Quand les traditions nous éloignent de la loi divine!

Suite à cette déclaration, Jésus va citer deux exemples de la vie courante, où la tradition abolissait la loi de Dieu. Il mentionne en particulier comment la tradition religieuse avait aboli la règle qui demandait aux enfants adultes d’aider leurs parents âgés. Les pharisiens en étaient arrivés à établir, par tradition, que l’offrande faite pour le temple, dispensait de la règle d’aider les parents âgés.

Restons attachés aux principes fondamentaux de la Bible et non aux traditions.

Comprenons-nous bien : faire une offrande à Dieu c'est une bonne chose, Dieu nous demande d’être généreux pour son œuvre. Mais ce principe de l'offrande ne doit pas éliminer le commandement de Dieu concernant la responsabilité que l'on a envers ses parents. La tradition devient opposition à la Parole de Dieu lorsqu’elle s'oppose à un commandement divin immuable : honore ton père et ta mère. 

Même si une tradition trouve son origine dans la Bible, elle devient un commandement d'homme lorsqu’elle abolit la loi de Dieu. La loi de Dieu établit un principe, dont la valeur est éternelle. La tradition établit une forme, qui souvent évacue le principe initial. 

Pour leur fonctionnement, les églises ont établi des règles, cependant il ne faut jamais oublier que les règles ne sont pas normatives. Les églises doivent résister à la tendance d'exalter les règles établies par tradition religieuse. Restons attachés aux principes fondamentaux de la Bible et non aux traditions, fussent-elles millénaires.

Jésus prend un deuxième exemple concernant la nourriture. La loi de Moïse établit clairement que l'homme doit se garder de consommer certains aliments considérés comme impurs. Cette loi rappelle l'importance de prendre soin de son corps, de se garder pur, de préserver sa santé. Les pharisiens ont fait de cette loi à valeur symbolique, une règle capitale. La forme devient plus importante que le fond. Jésus rappelle que ce qui souille en réalité l'être humain, ce n'est pas ce qu'il mange, mais c'est le péché qui agit en lui. Le légaliste attachera beaucoup d'importance à ne pas manger tel ou tel aliment, mais à côté de cela, il sera capable de haïr ou même de tuer son frère. La tradition alimentaire supplante la loi fondamentale du respect de la vie. 

Jésus a confronté les religieux de son temps, qui étaient souvent plus attachés aux formes traditionnelles qu’à l’esprit des commandements. 

Une question pour aujourd’hui

Etes-vous plus attaché à des traditions qu’à l’esprit de la Parole de Dieu?

Paul Calzada

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.