05.02 A qui êtes-vous disposé à laver les pieds ?

Joyce Meyer -

La Pensée du Jour /

"Faites pour les autres ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous." Luc 6.31

À qui êtes-vous disposé à laver les pieds ?

En lavant les pieds de ses disciples, Jésus fit plus que les débarrasser de la poussière. C'était un acte délibéré, lourd de signification pour chacun des hommes présents dans la pièce – et il nous parle encore aujourd'hui.

Ce qui est encore plus choquant, c'est que Jésus a lavé tous les pieds – même ceux de Judas.

À l'époque de Jésus, des serviteurs étaient chargés de laver les pieds des invités, parce que l'on se déplaçait en sandales et que les routes étaient très poussiéreuses. Je suppose que ces serviteurs étaient considérés comme les plus humbles des humbles, arrivant au dernier rang de la domesticité. Mais Jean 13.4 nous dit que Jésus "se leva de table, ôta ses vêtements et prit un linge dont il s'entoura".

Choquant, n'est-ce pas ? Il dut s'élever plus d'un hoquet de surprise dans la pièce. Mais cela n'arrêta pas Jésus. Il est dit au verset 5 : "Ensuite il versa de l'eau dans un bassin et se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'il avait à la ceinture".

Ce qui est encore plus choquant, c'est que Jésus a lavé tous les pieds – même ceux de Judas. À qui êtes-vous disposé à laver les pieds ? Beaucoup d'entre nous sont prêts à le faire pour certains, mais pas pour d'autres. 

Lors d'une conférence au Texas, j'ai demandé à trois personnes de me rejoindre sur l'estrade pour que je leur lave les pieds. L'une d'elle était un conducteur de louange bien connu. Ce n'était pas vraiment difficile pour moi de lui laver les pieds. Après tout, c'est un homme sympathique et la plupart des gens sauteraient sur l'occasion de passer du temps avec lui. Et il est facile de faire certaines choses pour les gens que nous cherchons à impressionner. Mais voilà : Dieu veut que nous traitions tout le monde de la même façon.

La deuxième personne était quelqu'un que je ne connaissais pas et que je ne reverrai probablement plus. Face à ce genre de personnes, nous avons tendance à penser : "Pourquoi devrais-je m'impliquer ? Il a sûrement des amis ou une famille qui peuvent l'aider." Or nous devons faire très attention à ne pas ignorer les étrangers que Dieu place sur notre chemin.

Il y avait une troisième catégorie de personnes dont il m'a semblé devoir parler : la famille. J'ai donc également lavé les pieds de mon mari. Je voulais montrer que si nous étions prêts à nous engager dans un ministère dans l'église, nous devrions être tout aussi disposés à servir notre famille derrière des portes fermées.

Tant de couples partent à la dérive parce que les gens se marient avec l'idée que leur conjoint va rendre leur vie meilleure. Mais Dieu veut que nous abordions chacune de nos relations en nous demandant ce que nous pouvons apporter à l'autre.

Jésus a dit : "Faites pour les autres ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous" (Luc 6.31). Je crois que nous pouvons produire un changement dans notre petit coin du monde pour peu que nous soyons disposés à faire les premiers pas.

Dans (Jean 13.14-15).

Ce que nous avons souvent du mal à comprendre c'est que, si nous faisons ce qui est en notre pouvoir pour répondre aux besoins des autres, nous serons bénis et heureux. 

Une action pour aujourd'hui

Je vous encourage donc aujourd'hui à sortir de votre zone de confort et à faire preuve de créativité. Essayez de trouver des moyens d'aider les différentes catégories de personnes que Dieu place dans votre vie.

Joyce Meyer

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×